QG D&D des Gobs :: Welcome and Enjoy
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 




Aventure de moihahaha

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    QG D&D des Gobs Index du Forum -> QG D&D des Gobs -> Aventure
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
valseuzes
membre

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2007
Messages: 62
Localisation: arras
Masculin Cancer (21juin-23juil) 馬 Cheval

MessagePosté le: Mer 12 Sep - 23:01 (2007)    Sujet du message: Aventure de moihahaha Répondre en citant

Texte ecrit par François pendant son séjour à Djerba, enfin voilà lisez...



Ceci est une merveilleuse histoire racontée dans un moment d'égarement extrême de ma part, assis seul dans ma chambre du Club Med de Djerba la Douce en Tunisie.
Il y a 78 carreaux au plafond et écrire est un passe temps comme un autre après tout.
Je m'excuse d'avance pour la qualité médiocre de ce qui va suivre, et j'espère que vous prendrez autant d'ennui a le lire que j'en ai eu a l'écrire.


ENJOY !!

========================================================================
IL faut sauver le vieux Jonas

Chapitre 1 - Le combat



La fin de la journée tombe. La plage se colore d'une teinte orangée, tandis qu'à l'horizon, le soleil semble plonger dans l'océan. A une trentaine de mètres de l'eau, une solide construction magique en pierre de taille semble enfoncée dans le sable. Constituée d'une base massive de forme carrée, on peut voir un escalier qui monte jusqu'a son sommet plat, où se trouve deux grands piliers
entre lesquels semble flotter un cercle parfait qui paraît formé d'une matière liquide rouge sang, mouvante et miroitante, qui baigne les alentours immédiat de la construction d'un éclat malsain.
Cette lumère inquiètante se répand sur les visages des deux prisonniers enfermés dans des cages en os a côté de la porte. De chaque côté de l'escalier, deux trolls, immobiles comme des statues et armé de massues impressionantes, regardent s'approcher le petit groupe composé de cinq personnes qui sort de la forêt et se dirige résolument vers eux.
Le groupe s'arrête a une vingtaine de mètres d'eux. L'un des aventuriers s'avance et dégaine son épée. Ce son agit comme un signal sur les gardiens. Empoignant leurs armes, ils se mettent à courir en direction de la menace potentielle en poussant des hurlement terrifiants. L'homme a l'épée se campe fermement sur ses positions et plante son bouclier en face de lui, dans le sable. Tandis qu'une douce lumière se met à rayonner autour des aventuriers, deux d'entre eux commence a agiter les bras en l'air et à former des figures inconnues dans l'air, tout en prononcant des paroles inintelligibles pour le commun des mortels. L'un des trolls pousse soudain un hurlement déchirant, il porte les mains à ses yeux, puis commence a avancer a tâtons en donnat de grands coups de massues dans le vide. Le second troll détourne la tête vers son camarade pendant sa course, et quand il reporte son attention sur les aventuriers, il s'aperçoit que le sable commence a s'agglutiner autour de ses jambes. Il pousse des hurlements de rage et continue a avancer, chaque pas étant plus difficile que le précédent. Arrivés devant les combattants, il perd l'équilibre et tombe dans le sable. L'homme en première ligne lâche alors son bouclier, attrape son épee avec les deux mains et se précipite sur le troll immobilisée au sol. Il commence a taillader les bras du troll, ignorant et parant les ripostes de celui-ci. Les deux membres restants du groupe s'éloigne vers le troll devenu aveugle et le prenne en tenaille. D'un même élan, ils s'élancent a l'assaut de la bête. L'un deux, un humanoïde de petite taille, saute d'un pas agile sur le dos du troll et dégaine une lame courbe. Il tente de la planter dans le cou du troll, mais son arme se coince dans un cartilage. Le troll est blessé mais pas hors de combat. Il frappe sur son dos en aveugle et il finit par aggriper le roublard, qu'il projette au sol, en direction de ses compagnons. Pendant ce temps, le deuxieme combattant esquive les attaques imprécises du monstre et enchaîne les attaques dévastatrices à mains nues sur les points vitaux du troll. Malgré son armure naturelle due a sa peau épaisse, celui-ci recule sous les assauts de l'homme. De l'autre coté, le magicien qui a pris le contrôle des sables soutient le guerrier, tandis que le second magicien sort un bout de bois gravé de sa tunique en soie. Il le pointe vers son compagnon blessé au sol. Les plaies de celui-ci se referme lentement, il se relève, repère son agresseur et se rue vers lui en dégainant une autre épée. Sous les assauts combinés des deux combattants, le troll aveugle s'effrondre au sol, permettant ainsi aux deux aventuriers de lui donner le coup de grâce. Une fois le troll vaincu, ils se retournent vers l'autre combat et courent aider leur compagnon aux prise avec le dernier troll. Celui-ci est toujours cloué au sol, et seuls ses bras donnent du fil a retordre aux aventuriers. Tandis que le guerrier s'acharnent sur l'un d'eux, l'expert du combat a mains nues tentent d'immobiliser le second bras. Le petit humanoïde grimpe alors sur le dos du troll et s'approche du cou. Sentant sa fin approcher, le monstre rue et hurle de plus belle. Presque désarçonné, le petit combattant parvient a rester sur le dos du troll sans défense, puis à se mettre a califourchon sur les épaule de celui-ci. Levant bien haut son épée courte, il l'enfonce de toute ses forces plusieur fois sur la tête du troll, percant a chaque fois le crâne épais de la bête. Un dernier cri résonne sur la plage, et le dernier défenseur s'écroule lourdement, faisant trembler le sol autour de lui.

========================================================================

Chapitre 2 - La rencontre

Ils s'éloignent des deux cadavres tous en récupérant leurs armes et en les essuyant, puis ils se tournent vers le portail. Personne ne semblant avoir reçu de blessures graves, ils décident d'avancer et d'examiner le portail. Une fois a côté de la construction, tout danger étant ecartés, le guerrier au bouclier demande alors que le camp soit monté a proximité, puis, accompagné de l'halfelin, ils s'approchent des deux cages. Dans l'une d'elle ils découvrent un des objectifs de leur mission, un vieil homme répondant au nom de Jonas. Ils le libérent, puis lui expliquent en détail qu'ils sont venus le sauver, et que c'est sa femme qui les envoie. Jonas les remercie et leur explique qu'il est le seul a posséder des pouvoirs magiques dans son village, et que lorsqu'il a été capturé, sa femme a certainement dû aller jusqu'à a la ville pour chercher de l'aide, le village tout entier ne pouvant se passer de ses services.
Le chef du groupe l'écoute et confirme ses dires avant de pointer le portail du doigt et de demander :

- D'où vient la magie qui tient ce portail ouvert ? Tu as passé du temps ici, vieil homme, tu dois être au courant de ces choses. Et puis, tu es magicien si ma mémoire est bonne ?
- Je pratique en effet la magie, jeune paladin, et cette puissante magie dont-vous parlez provient de la deuxième île que vous voyez là-bas, dit Jonas en pointant l'horizon. La menace est grande là-bas.
- Comment savez-vous que l'île est dangereuse ? L'avez-vous vu de vos yeux ? interrogea le paladin.
- On m'y a envoyé et j'ai vu le mal qui y régnait. Mais avant ça, ce jeune homme l'a ressenti, répondit-il, en désignant la deuxieme cage.

Hyxhair jeta un coup d'oeil rapide vers la cage puis dévisagea le vieil homme d'un air étonné.

- Ressenti ? Vous voulez dire que cet homme est un Défenseur de la Lumière ?
- Pas au sens où tu l'entends. Il est prêtre, il sert l'Archimage des Dieux.
- Boccob ? Je croyais son clergé disparu depuis des années.
- Il y a bien longtemps que je n'avais pas vu de membre de son Eglise, je la croyais disparue. Mais quelques personnes croient encore en son pouvoir et au bien-fondé de sa neutralité. La preuve est là.

Le paladin se détourna et croisa les bras.

- Comment un homme peut-il ne pas choisir entre le Bien et le Mal, l'Ordre ou le Chaos ? C'est inconcevable.
- Les dieux sont neutres, pas les humains. J'ai senti que cet homme était fondamentalement bon, même si il ne rechigne pas a user de méthodes qui vous répugnerait, paladin.
- Un homme qui utilise des méthodes douteuses ne peut se prétendre au service du Bien ! répondit celui-ci d'un air dédaigneux.

Jonas posa la main sur l'épaule bardée de métal de Hyxhair et dit d'un ton grave :

- N'en soyez pas si sûr, et ne le sous-estimez pas. Je pense qu'il vous sera utile. A propos de ce portail, je me dois de vous prévenir, l'emprunter est dangereux.
- Nous l'emprunterons dans tout les cas.

Les deux hommes se tournèrent vers le portail et l'examinerent en silence pendant un moment.

- Pouvez-vous m'en dire plus ?
- Ce portail est chargé d'énergies maléfiques. Quiconque le traverse en ressors transformé à jamais. Dans ce portail, votre énergie vitale est aspirée pour nourrir l'entité qui dirige cette île, et vous arriverez de l'autre côté métamorphosé en mort-vivant, destiné à défendre l'île pour l'éternité. Une fois que vous êtes passés dans cette porte, vous lévitez au dessus de la mer jusqu'a la seconde porte. La transformation a lieu au dessus de l'eau.
- Comment y avez-vous échappé ?
- Peu avant mon Passage, des trolls, comme ceux que vous avez abattus, sont arrivés et ont apportés quatres hommes. Parmi eux se trouvaient Léandre.
- Léandre ?

Jonas s'interrompit pour regarder le jeune homme endormi.

- Le prêtre. Ils sont arrivés, et ils les ont mis dans des cages, comme moi. Ils ont du être jugés plus dangereux que moi, car ils ont tout de suite été envoyés sur l'autre île. Aucun n'a survécu, sauf Léandre.
Nos geôliers se sont énervés, et ils ont essayé trois fois de le faire passer dans le portail. A chaque fois, il en est ressorti un peu plus fatigué et affaibli. Je pense que sa Foi l'a protégé, mais il aurait fini par succomber. Heuresement pour lui, l'intelligence limitée des trolls n'a pas été suffisante pour comprendre cela. Ils l'ont débarassé de ses affaires et mis dans la cage que vous voyez là. Il a dormi trois jours durant, se réveillant deux fois a la même heure précise, pour prier, puis retombant dans un sommeil profond.

Le vieil homme ferma les yeux, et toute sa fatigue se lut sur son visage. Il n'avait jamais paru aussi vieux.

- Lorsque mon tour est arrivé, il s'est réveillé subitement, et m'a promis qu'il me protégerait.
Puis on m'a poussé dans le portail, et tout autour de moi a perdu ses couleurs, je me suis senti vidé. J'avais perdu toute joie de vivre, toute envie de vivre. Au moment où j'ai abandonné tout résistance, une lumière est apparue en moi et lentement, a repoussé l'énergie négative. Je sentais presque physiquement les efforts que le prêtre faisait pour me sauver. Même maintenant, lorsque j'y repense, j'en frémis encore.

Il frissonna, et rouvrit les yeux.

- Il a finalement réussi a me faire survivre à la traversée et une fois là-bas, on m'a renvoyé ici, où on m'a remis dans une cage.
- Vous voulez dire qu'il y a d'autres trolls de l'autre côté de la porte ?

Jonas acquiesca.

- Oui, deux, comme ici. Enfin, après ça, je crois qu'ils ont pensé que le portail ne fonctionnait plus. Bref, ils m'ont laissé tranquille et rien de notable n'est arrivé jusqu'à votre arrivée. J'ai discuté avec Léandre, et j'ai appris que lui et ses trois compagnons avait été envoyés pour me sauver.
- Pourquoi n'a-t-il pas aider ses compagnons ? Il vous a bien sauvé vous, l'interrompit Hyxhair.

Le magicien secoua la tête d'un air contrarié.

- Il n'a pas pu, il est passé en dernier car lorsque qu'ils sont arrivés, il était inconscient. Je crois qu'il faut etre réveillé pour que la magie soit effective. Lorsqu'il s'est réveillé, il était déjà trop tard.
Mais de vous à moi, sauver ses compagnons l'aurait épuisé à rien.

Ses paroles firent sursauter le Paladin, qui se retourna brusquement vers le vieil homme. Celui-ci sembla se ratatiner sur lui même et tenta de s'expliquer :

- Je ne les connaissait pas depuis longtemps, mais je pense que leur mort ne gênera personne, ils ressemblait plus a des brigands ou des mercenaires qu'à de nobles aventuriers comme vous.
- Chaque vie est importante aux yeux de la Création, vieil homme ! explosa le guerrier.
Qui êtes-vous pour jugés qui doit mourir et qui doit vivre !
- Le Paladin a raison Jonas, je les aurait sauvés si j'avais pu, affirma une voix inconnue derrière eux.

Tous se retournèrent vers la seconde cage. Absorbé par le récit du magicien, personne n'avait vu Léandre se reveiller. Il était assis en tailleur dans un coin, l'air parfaitement réveillé et attentif.

- Ils ne méritaient pas de vivre, mais ils n'auraient pas dû finir comme ca, dit-il, l'air dépité. La Justice auraient dû s'occuper d'eux, n'est-ce pas ? Enfin, ce qui est fait est fait et ne plus être réparé.
Quelqu'un pourrait-il m'aider a sortir de cette cage ? lanca-t-il au groupe.

Zebulon s'approcha et ouvrit la serrure.

- Merci, fit le prêtre en se levant.

Il sortit de sa cage et s'avanca vers le cercle qui s'était formé près du vieillard.
Comme tout le monde le regardait, Léandre prit la place centrale et commenca son récit :

-Nous dormions dans la forêt lorsque les trolls ont attaqués. Ils nous ont vite neutralisé mais il était clair qu'ils ne voulaient pas nous tuer. Lors du trajet jusqu'ici, j'ai essayé de m'échapper mais ils m'ont rattrapé puis assomé, ce qui explique pourquoi je n'ai pas pu aider mes compagnons. C'est tout, dit-il avec un haussement d'épaules. Je n'ai rien vu de plus, ensuite Jonas vous a raconté.
Mais parlez nous un peu de vous, qu'est-ce que vous faites ici ? demanda-t-il en désignant les aventuriers d'un geste du bras.

Sur un signe de tête du paladin, un homme qui jusqu'ici n'avait pas prononcé un mot s'approcha. Drapé dans des habits de soie bleue, il se dégageait de lui une aura étrange.

- Notre compagnie a été envoyé ici pour sauver un vieux magicien, puis éliminer la menace grandissante de l'île. Le magicien étant sauvé, nous comptons traverser le portail pour détruire ce qui se trouve de l'autre côté.
- Je vois...

Le prêtre tourna le dos a l'assemblée et regarda le second portail, visible sur la plage de la deuxieme île. Il croisa les bras et resta ainsi pendant plusieures secondes. Il se détachait comme une statue sur le fond du ciel baigné par la lumière du soleil couchant. Sentant tout les regards braquées sur lui, il soupira, se retourna vers le petit groupe, et les engloba tous du regard.

- Je viens avec vous.

========================================================================

Chapitre 3 - Le conciliabule

Un grand silence s'abattit sur le groupe. Chacun méditait les paroles de Léandre, et tout le monde le fixait. L'homme en bleu secoua la tête et retourna auprés de ses camarades, tandis que le paladin vint se planter devant le prêtre.

- Et en quoi nous serait-tu utile ? Un membre de plus dans notre compagnie signifie moins d'or pour tout le monde.
- Un paladin qui s'intéresse à l'or ? Ne me dites pas que vous n'êtes pas venu ici uniquement pour éradiquer le Mal et sauver la demoiselle en détresse... ?

Un léger sourire aux lévres, Léandre fixait le paladin dans les yeux.
Celui se détourna et tout bas, il ajouta :

- Je commence a comprendre, pour les "méthodes"...

Puis tout haut, en se redressant :

- Réponds à ma question.
- Et bien... Je sais me battre a la masse d'arme, et bien sûr, Le Grand Archimage m'accorde ses pouvoirs, utiles pour des aventuriers, et vous aurez besoin de moi pour traverser. Je pourrais également "contribuer" financièrement...

Tout le monde se redressa, et tendit l'oreille.

- Comment ? Vu ton accoutrement tu ne sembles pas bien riche.
- Lorsque nous avons été attaqués, les trolls ont tout emmenés. Avant de nous faire traverser, ils nous ont tout enlevé, fit-il en montrant ses haillons.
Ils ont enterrés nos affaires près du portail. Mais les trolls sont d'une délicatesse exemplaire, et je crois que la plupart de nos affaire sont devenue inutilisable dans la manoeuvre.
- Comment va-t-on retrouver cet équipement ? "Prés de la porte" c'est vague, dit le roublard en désignant une large zone du bras.
- Boccob n'est pas surnommé l'Archimage des Dieux pour rien. Il m'a conféré le pouvoir de détecter toute aura magique a 20m à la ronde.

Sur ces mots, Léandre commenca son incantation. Une fois finie, il ferma les yeux. Lorsqu'il les rouvrit, ils étaient uniformement bleu azur. Jonas eut un hochement de tête appréciateur, tandis que les aventuriers, moins habitués aux phénoménes magiques divins, éprouvérent une grande curiosité. Pendant que le prêtre marchait autour du portail en tournant la tête, le groupe mit cet instant de répit à profit pour délibérer.
Se penchant vers ses compagnons le paladin lanca :

"- Alors, qu'en pensez-vous, on le prend avec nous ? Personnellement, j'admet qu'il nous sera certainement utile, mais je n'aime pas ses manières.

Le halfelin leva la tête vers le guerrier et sourit d'un air goguenard.

- De toute facon, dès que quelqu'un ne pense pas comme toi, tu ne l'aime pas. Tu n'es pas assez ouvert d'esprit. En tout cas, moi je l'aime bien.
- Le roublard est donc d'accord. Et d'ailleurs, quoi que tu en dise, je ne suis pas contre un nouveau membre, sourit a son tour le paladin.
- Je suis d'accord aussi, ajouta l'homme en bleu.
- Ca me va, tant pis pour l'or en moins, acquiesca l'elfe.
- Prenons le avec nous pour cette mission, si on survit, on pourra toujours voir plus tard, rajouta le dernier membre de la compagnie, un grand homme brun aux habits pauvres et a l'allure décharnée.
- Toujours aussi optimiste hein ? lanca le roublard en regardant le moine dans les yeux.
- Bon nous somme tous d'accord. Je vais lui annoncer.

Après ce rapide conciliabule, le groupe se sépara, chacun retournant a ses activité. Le paladin partait a la recherche de Léandre, lorsqu'il entendit le cri de celui-ci.

"- J'ai trouvé !"

========================================================================

Chapitre 4 - Le butin

Après avoir creusé là où Léandre leur indiquait, nos aventuriers sortirent de terre un butin qui fut beaucoup plus volumineux que ce à quoi ils s'attendaient :


Matériel divers : Armure et armes : Objets magiques :

Torche x 3 1.5Kg Armure de plaques 25Kg Bouclier magique (Interception de projectiles; MdC gravé dessus) (Pavois) (1180 po) 22.5Kg
Outre 2Kg Ecu en acier 7.5Kg Anneau magique ( De subsistance ) (2500 po)
Paillasse 2.5Kg Masse d'arme lourde 4Kg
Rations de survie x 2 1Kg
Sac a dos 1Kg
Silex et amorce ---
Antidote x 2 ---
Sacoche a composantes 1.5Kg
Symbole sacré en argent 0.5Kg
300 pièces d'or 3Kg
11 gemmes :

( 2 Agates , 1 Oeil-de-Tigre, 1 Quartz bleue et 1 Turquoise) 5 x 4d4 po, Moy. 50 po
( 1 Citrine, 1 Héliotrope, 1 Jaspe) 3 x 2d4 x 10 po, Moy. 150 po
( 1 Grenat rouge, 1 Spinelle vert sombre; 1 Tourmaline) 3 x 4d4 x 10 po, Moy. 300 po


Total : 500-1100 po
Moy. : 800 po

Par personne :83-183 po
Moy. : 133 po



13 Kg d'équipement divers
59 Kg d'armes et d'armure


========================================================================

Chapitre 4 et 1/2 - Le butin RP

Au bout de deux heures d'efforts, le groupe désormais nanti d'une personne de plus fait le bilan. Le roublard sort une feuille pliée en quatre de sa veste et commence :

- Bon alors, j'ai tout repertorié sur ce bout de papier. J'ai compté trois cents pièces d'or, plus 11 gemmes d'une valeur moyenne de 500 pièces d'or pour le tout, mais si on négocie bien, on pourrait en tirer plus.
Sinon il y a encore trois torches utilisables, une seule outre encore en état, une paillasse potable, deux paquet contenant de la viande et des fruits séchés, c'est toujours pratique, un sac a dos, des amorces et un silex, deux fioles qui contiennent, selon moi, un antidote efficace, une lourde sacoche qui ressemble à celle de l'ensorceleur, un ornement bizarre en argent, qui représente un oeil bizarre, ca peut certainement se revendre. Voilà pour les objets divers. Enfin, j'ai trouvé une armure lourde qui a résisté aux trolls, un écu en acier qui a survécu aussi, ainsi qu'une masse d'arme lourde. Si je ne m'abuse, ça doit être la tenue de combat du nouveau. Il y a également un pavois bizarre, pas de fabrication humaine en tout cas, peut être naine ou alors d'origine magique, je sais pas. En tout cas y a une drôle d'inscription sur l'intérieur.
Et le meilleur pour la fin, un anneau qui m'a tout l'air d'être magique.

Léandre hocha la tête et confirma :

- L'anneau est magique en effet, il appartenait à l'homme qui montait la garde au campement. Il permet de se passer de nourriture et d'eau, et seulement deux heures de sommeil suffisent pour vous contenter. Esperons qu'il vous portera plus chance à vous qu'à lui. Le pavois est d'origine humaine, mais il est lui aussi magique. Si on prononce correctement le mot inscrit sur l'intérieur, les prochains projectiles qui seront tirés par les ennemis iront automatiquement se planter dessus, qu'ils visent le porteur ou une cible a proximité. Et tu as raison, l'armure, l'écu et la masse d'arme sont à moi. Ainsi que la sacoche a composante, et si tu essaie de vendre mon symbole sacré, je ne pourrais plus rien contre les morts-vivants.

Il tourna les talons et commenca a s'éloigner en direction des objets étalés au sol.

- Bon je vous laisse vous partager l'or, les gemmes et les objets magiques, je vais récupérer ce qui m'appartiens.

Hyxhair le suivit des yeux un moment puis se retourna vers ses compagnons.

- Merci pour le compte-rendu Zebulon, on partage l'or maintenant et le reste quand on aura vendues les gemmes. Je suis le seul qui puisse utiliser le pavois, je vais donc le prendre. Pour l'anneau, comme vous voulez.
- Je le prends si vous voulez, j'assumerais les tours de gardes, dit Zabuza en tendant la main. Ma condition de moine m'a appris a me contenter de peu, je ne serais pas gêné de ne pas manger ni boire.
- Ca me va.
- Bon moi je vais enrouler ce qui reste pour que le transport soit plus simple.
- Bien on se retrouve devant le portail dans une heure pour monter le camp et passer la nuit, et on fera les présentations avec le nouveau.

========================================================================

Chapitre 5 - Les présentations

Tandis que Léandre s'équipait, Zebulon s'approcha pour lui parler :

- Tu sais, Hyxhair est un peu rude mais c'est un bon chef. En passant, le pavois lui est revenu, et c'est Zabuza, le moine, qui a hérité de l'anneau..
- Bien. Tu lui diras qu'il faut une semaine pour que la magie fasse effet, il devra continuer a se nourrir et a dormir normalement d'ici-là.
- Tu pourras lui dire toi-même, on a rendez vous dans trente minutes pour les présentations officielles, puis on mangeras et on dormiras. On se met en route dès demain.

Léandre le fixa, l'air surpris.

- Quoi ? je croyais qu'on partait ce soir, je viens de m'harnacher dans mon armure.
- Désolé pour toi, mais il te reste trente minutes pour t'extirper de là.

Zebulon partit en riant, et commenca a faire les paquetages pour le lendemain. Une fois sa tâche finie, il jeta un dernier coup d'oeil à Léandre qui se débattait dans son armure. Il eut un dernier sourire et se mit en route vers le portail. Les grognements et les bruits de métal qui s'entrechoquait le suivirent jusqu'au campement où le feu central est déjà allumé. Il s'assist a côté de ses compagnons, et sortit de sa poche un vieille pipe abîmée par le temps, ainsi qu'une petite bourse remplie de tabac brun. Tout en bourrant sa pipe, il se mit a discuter avec ses voisins.

- Alors il fait quoi le nouveau ? On l'entend d'ici.
- Rien que tu saurais faire mieux que lui, ensorceleur. Il retire son armure. J'ai l'impression qu'il plus malhabile que la moyenne, mais bon.
- On t'a déjà dit de nous appeller par nos prénoms, pas comme ça. Et d'ailleurs, pourquoi il avait mis son armure ?
- Il croyait qu'on partait maintenant. Faut le comprendre, il a fait que dormir pendant 5 jours, il doit être légérement décalé.
- Maintenant ?! Mais il va faire nuit, et si j'ai tout compris ca va grouiller de morts-vivants de l'autre côté, sans parler des deux trolls à l'entrée.
- Rien d'insurmontable, quand même.
- Ouais mais on a marché toute la journée, sans parler du temps qu'on a mis pour sortir toutes ses affaires du sol.
- T'as raison, une bonne nuit de sommeil peut pas faire de mal. Tiens d'ailleurs, Zabuza ?
- Oui ?
- Léandre m'a dit de te dire, pour l'anneau, il fera pas effet avant une semaine, donc jusque là, on continue les tours de garde habituellement, et tu manges normalement.
- C'est noté.
- Au fait, où est Mahedros ?
- Il est parti chasser, quand on était dans la forêt tout à l'heure il a repéré du gibier. Ce soir, on mangera de la viande fraîche.
- Ca va nous changer. J'espére qu'il va faire attention quand même, le vieux a dit qu'il y avait d'autre trolls.
- T'en fais pas, il est dans son élément.
- Ah tiens, voilà Léandre, et débarassé de son armure en plus."

Léandre s'assit entre Zabuza et Alton, et commenca a manger une des rations de survie.

- Attends, Mahedros est parti chasser, on va avoir de la viande fraîche ce soir !
- Je sais, je vous ai entendu, mais merci, je ne mange pas de viande.
- Ca risque de compliquer les choses, on a pas tellement de fruits ni de légumes pour le voyage.
- Pas de soucis, quand je ne dis que je ne mange pas de viande, c'est juste que si je peux l'éviter je le fais, mais si il n'y a que ca, ca ne me posera pas de soucis.
- Parfait alors. Tiens d'ailleurs, voila notre chasseur qui revient qui revient.
- Il a fait une bonne chasse on dirait.

Mahedros sortit de la forêt toute proche, un lapin dans chaque main et une jeune biche sur l'épaule.

- Voilà, les deux lapins pour ce soir, et je vais découper la biche pour en faire des lanières de viande séchées.
- On pars demain, ca aura pas le temps de sécher.
- Fais tes lanières, je les ferais sécher tout à l'heure.
- Hein ? Et comment vas-tu t'y prendre ?
- Je suis ensorceleur je te rapelle. J'utiliserais un petit truc que j'ai appris y a pas longtemps. Le sort mains brûlantes !
- Parfait, alors j'y vais le temps que vous vidiez les lapins et que vous les fassiez cuire.

Mahedros repartit vers le portail, tandis que Hyxhair commenca a préparer les lapins. Zebulon prit la parole :

- En attendant, faisons les présentations. Tu me connais déjà, je suis Zebulon, le roublard du groupe.
Voici Zabuza, un moine qui nous a rejoins en route pour partir a l'aventure a la recherche de..... la perfection sprituelle, c'est ça ?
- C'est bien ça. Bienvenue parmi nous Léandre.
- Ensuite, Alton l'ensorceleur, il est avec nous depuis le début.
- "Enchanté" de te voir parmi nous.
- Laisse tomber les blagues vaseuses, tu vas le déprimer. Ensuite Hyxhair le paladin, notre chef officiel, qui dépéce les lapins dans son coin.

L'intéressé répondit par un signe de main ensanglanté en direction du petit groupe.

- Et pour finir, Mahedros, qui a été notre guide a travers cette forêt, un druide que nous avons rencontrés en partant pour l'île. Comme tu as pu le voir, il chasse églement très bien.
- Voilà maintenant que les présentations sont faites, on se tutoie et tu nous appelle par nos prénoms.
- Fais le, Alton y tient beaucoup.

A ce moment, Hyxhair revint avec les lapins, déjà embroché et prêt à cuire. En les posant sur le feu, il se mit à discuter joyeusement avec ses compagnons. Léandre s'étonnait de la bonne ambiance qui régnait dans le groupe. Il se prit à penser aux dangers qu'ils allaient affronter et espéra qu'ils rentreraient tous sain et sauf à la ville. Il se sentit tout de suite à l'aise avec eux, et il laissa son esprit vagabonder dans la nuit.

========================================================================

Chapitre 6 - Les motivations

- ...venture ?
- Pardon ?
- Tu es dans la lune on dirait, répondit Zabuza en riant. Je demandais pourquoi es-tu parti a l'aventure ?
- J'ai beau être un clerc, je reste un homme. Gloire, richesse, ca avait l'air si alléchant, lorsque j'étais encore coincé dans mon église. Mais maintenant, j'ai vu trop d'atrocités pour être motivé par l'argent.
Je préfére me dire que j'oeuvre pour le Bien en général.
- On a tous plus ou moins connus ça, faut pas t'en faire. Enfin eux surtout, dit-il avec un sourire, en désignant ses amis. Comme on te l'a dis, je ne suis pas venu ici pour l'argent ou la célébrité, ni même pour aider
les gens. Tu connais l'histoire des ordres monastiques ?
- J'en ai vaguement entendu parler, oui.
- Nous recherchons la perfection spirituelle, la plénitude de l'esprit. On raconte que certains d'entre nous était capable de détacher leur esprit de leur corps, et d'interagir avec les autres Plans.
Je pense que ce ne sont que des légendes, et après avoir parcouru la région, je me suis rendu compte que l'esprit humain ne pouvait espérer atteindre ce point. Il est trop faible. Mais je continue à poursuivre mon objectif inlassablement. C'est pour ça que j'ai rejoins cette compagnie.

Léandre hocha la tête et se tourna vers le paladin.

- Et toi ? pourquoi as-tu pris les armes pour parcourir la région ?
- Pour l'amour du Bien et de la Justice, comme tous ceux de mon espèce. J'ai reçu l'Appel à 17 ans. A l'époque, je me destinais a devenir charpentier. Je travaillais avec mon père dans l'étable où je suis né. Il m'a raconté qu'alos que je l'aidais, je suis tombé inconscient et j'ai commencé a parler à propos d'une campagne contre les forces du Mal. Grâce a mes amis, Pierre, Jean, Luc et Paul, je suis entré au service d'un paladin plus expérimenté qui traversait le village.
- Tu habitais quelle ville ?
- Zanareth. Donc je l'ai rejoins, et pendant 8 ans, il m'a appris a me battre, et à me servir des pouvoirs accorder par mon Dieu. Lorsque je suis rentré chez moi pour annoncer à ma famille et à mes amis que j'étais devenu Paladin, j'ai trouvé le village dévasté. Une troupe d'orcs était passé et avait pillé le village. Ils étaient commandé par un prêtre malfaisant.

Quand le paladin prononca ces mots, Léandre fit la grimace.

- Un prêtre au service du mal ? Je les croyais tous éradiqués.
- Ils se cachent, mais ils continuent a comploter. Ils avaient crucifiés tout le village dans le champ derrière la maison de mon père, en offrande a leurs dieux immondes. A partir de là, je suis parti seul vers la grande ville la plus proche. Une fois là-bas, Zebulon et Alton m'ont rejoint là-bas en sachant que je partais à l'aventure. Tu connais la suite.

Il se tourna, et regarda les intéressés avec une expression étrange, mi-dégouté, mi-amusé. Ceux-ci plaisantaient sas écouter le moins du monde ce qui se racontait de l'autre côté du feu.

- Si tu comptes leur demandait quelles sont les raisons de leur participation, ne t'attends pas à de nobles objectifs. L'un est uniquement intéressé par l'or et le luxe, tandis que l'autre a simplement soif de connaissance et de puissance. Mais ce sont de bons compagnons, et des amis fidéles. Bon la viande a l'air cuite.

Il se leva, épousseta ses habits et rappella Mahedros. Zebulon se leva à son tour et alla vers les paquetages, puis il revint avec 6 bols. Il se tourna vers Léandre et demanda :

- Alors ? Viande ou pas viande ?
- Je vais en prendre, il va falloir que je m'y habitue de toute façon.
- Ah ah, bonne réponse ! répondit-il en lancant le bol dans sa direction

Le groupe se rassembla, partagea la viande, et discuta encore quelque temps en mangeant, avant d'aller se coucher dans l'attente du lendemain et de son lot d'aventures.

========================================================================



Si après ça il peut pas faire MDJ ...
_________________
"Qui veut faire quelque chose trouve un moyen, qui ne veut rien faire trouve une excuse" proverbe arabe


Revenir en haut
MSN
Publicité






MessagePosté le: Mer 12 Sep - 23:01 (2007)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
L'elfe
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2007
Messages: 92
Localisation: Arras
Masculin
Perso: Maedhros / Penlurn

MessagePosté le: Ven 14 Sep - 19:36 (2007)    Sujet du message: Aventure de moihahaha Répondre en citant

rien à redire...
Ca m'aurait pas choquer de voir ça dans un livre enprumté à la bibliothèque, mis à part le fait que ça parle de nous évidement...
_________________
Un bon orc est un orc mort....agonisant à la limite.


Revenir en haut
Hyxair
membre

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juin 2007
Messages: 31
Localisation: Arras
Masculin Capricorne (22déc-19jan)
Perso: Hyxair / Ares

MessagePosté le: Dim 16 Sep - 01:03 (2007)    Sujet du message: Aventure de moihahaha Répondre en citant

J' ai eu la flemme de tout lire (pas etonnant de moi avouons-le) et j' ai en plus le culo de venir faire chier mon monde en rappellant a l' auteur que le nom du Paladin est bien Hyxair, mais sans le " h " svp (il a pas une coupe de cheveux en forme de X )

Sans quoi bravo a l' auteur et au scribe (qui a bien du en avoir de la pascience pour retranscrir tout ca Okay )
_________________
Fight is vocation, win it' s duty ...



Revenir en haut
MSN
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:02 (2018)    Sujet du message: Aventure de moihahaha

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    QG D&D des Gobs Index du Forum -> QG D&D des Gobs -> Aventure Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 

Index | Panneau d’administration | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template Medieval by Mojy, © 2003, 2005 Mojy - Mojytech
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com